Les communes ont pour principales sources de financement les additionnels à l’impôt des personnes physiques (IPP) d’une part, et au précompte immobilier (PI) d’autre part. Le montant des centimes additionnels exigé, tant à l’IPP qu’au PI, peut varier chaque année d’une commune à l’autre, car il consiste en un pourcentage des impôts fédéraux et régionaux correspondants, fixé tous les ans par les conseils communaux.

Pour l’IPP, la taxe communale s’exprime par un simple pourcentage de l’impôt fédéral. Pour le PI, ce pourcentage est exprimé en «centimes additionnels». Ainsi, 1 centime additionnel signifie que, pour chaque euro payé comme impôt à la Région, un impôt supplémentaire d’un euro-cent (0,01 €) sera exigé par la commune. Etant donné qu’à Lasne, les niveaux des revenus de ses habitants (pour l’IPP) et des revenus cadastraux des habitations sur son territoire (pour le PI) sont particulièrement élevés, la commune jouit d’une situation absolument privilégiée : chaque 1 % d’additionnel à l’IPP lui rapporte 1.147.873 € (contre 404.758 € pour la moyenne des autres communes wallonnes), et chaque centime d’additionnel au PI fait tomber 3.586 € dans les caisses lasnoises (contre 1.176 € pour les autres communes). Le rendement de ces taxes est donc 3 x plus élevé à Lasne que dans la moyenne des autres communes wallonnes.

D’un point de vue mathématique, le rendement 3 fois supérieur de ses impôts devrait permettre à Lasne de fixer des taux d’imposition 3 fois inférieurs à ceux appliqués dans les autres communes pour obtenir un même niveau de revenus. Tel n’est pourtant pas le cas puisque ni notre taux à l’IPP (5,8% contre une moyenne de 7,99% ailleurs) ni celui au PI (1.400 centimes additionnels contre 2.579 de moyenne ailleurs) ne sont 3 x inférieurs à ceux en vigueur dans les autres communes wallonnes.

A Lasne, les recettes provenant de ces impôts ont rapporté en 2016 respectivement 6.657.664 € et 5.021.037 € (donc 11.678.701 €, sur un total de 16.202.846 € de recettes globales).

En résumé, s’il est vrai que les taux d’imposition fixés par Lasne sont plus faibles que dans les autres communes, leur rendement est nettement supérieur, ce qui devrait permettre à notre commune d’être exemplaire dans l’accomplissement de ses tâches. Or, elle ne les remplit pas toutes puisqu’il est p.ex. de notoriété publique que Lasne néglige ses devoirs en matière de construction de logements publics.
Nous pensons aussi qu’elle pourrait mieux faire en matière d’économies d’énergie et pour la promotion de la mobilité douce,…

Nous y reviendrons au cours des prochains mois et à l’occasion de la campagne pour les élections de 2018.
Dans l’immédiat, n’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou réaction !

 

Laurent Masson
laurent.masson@ecolo-lasne.be

Share This