En tant que point de contact du GRACQ (Groupe de Recherche et d’Action des Cyclistes Quotidiens asbl), je parcours plusieurs fois par semaine les pistes et bandes cyclables de la commune. Il est incontestable que sous la présente législature, de grands progrès ont été accomplis. Citons les pistes cyclables route de Renipont, rue du Try Bara et du Batty, rue de la Lasne et route de Genval. De plus, le Vieux chemin de Wavre, qui fera partie du Ravel Wawa (Waterloo- Wavre) a vu son revêtement amélioré, ce qui supprime les nombreuses flaques en cas de grandes pluies.

Cependant, pour que davantage de Lasnois abandonnent plus souvent la voiture, il faut continuer ces travaux, ce qui nécessite évidemment des budgets, mais les bénéfices à moyen et long terme sont certains: moins de pollution, amélioration de la santé, d’où diminution des frais médicaux, etc..

Rue de Genleau: une vraie piste cyclable bi-directionnelle aurait été nettement préférable…

Pour la sécurité des cyclistes, les pistes cyclables séparées de la route sont préférables, mais en attendant, un meilleur marquage des voies prévues pour eux devrait être entrepris.

Enfin, l’entretien des aménagements existants devrait être amélioré: rénovation des revêtements, taille des buissons et arbres en bordure de piste, dégagements des pistes en hiver, etc. Ce n’est que si les efforts pour améliorer la sécurité des cyclistes se poursuivent et s’amplifient que les parents permettront à leurs enfants d’aller à l’école en vélo, réduisant notamment les embouteillages aux abords des écoles le matin et le soir.

La Province du Brabant wallon semble aussi vouloir donner un coup de pouce : dernière initiative en date, les points nœuds pour les vélos. Ce système de numérotation de chaque carrefour permettra aux cyclistes de préparer leur itinéraire en établissant la liste des points noeuds successifs par lesquels il faudra passer. Le système est déjà largement utilisé en Flandre et aux Pays-Bas et le balisage a commencé en Brabant Wallon (6.500 balises prévues), notamment à Lasne, mais il faudra attendre la fin de l’année pour que tout le territoire de la province soit entièrement balisé. Sur le terrain, chaque intersection du réseau cyclable sera identifié par un numéro de point noeud. Les balises indiqueront, sous forme de numéro, les points noeuds les plus proches et la direction à suivre pour les rejoindre.

Un million d’euros est dédié au projet. Ces subsides seront attribués aux communes qui proposeront de remettre en état les voiries cyclables présentes sur leur territoire.

Alors, Lasne, à vous de jouer !

 

Daniel Dekkers
daniel.dekkers@ecolo-lasne.be

Share This