Mobilité

Publié le dimanche 12 août 2012

La commune de Lasne a élaboré en 2005 un Plan Communal de Mobilité (PCM) destiné à améliorer la mobilité dans la commune. Il a peu servi jusqu’à ce jour et il devrait être mis à jour. L’habitat très dispersé à Lasne est un paramètre à considérer à court terme, tandis qu’une densification maîtrisée de nos villages, dans le respect du style et des caractéristiques de chacun de ceux-ci, est un objectif à réaliser à moyen terme afin de simplifier les problèmes de liaison dans et vers l’extérieur de la commune.

Ecolo propose :

Développer les modes durables comme alternatives crédibles à la voiture

  • Créer, entretenir et valoriser les infrastructures piétonnes, cyclistes.
  • Créer des aires de stationnement aux points d’arrêt principaux des TEC
  • Prendre systématiquement en considération les besoins des piétons, des cyclistes et des cavaliers lors de l’aménagement des voiries.
  • Organiser les abords d’école en vue de favoriser l’accès à pied et à vélo.
  • Assurer la sécurité sur les routes notamment en limitant la vitesse à maximum 70 km/h dans la commune.

Stimuler le co-voiturage

Garantir une mobilité pour tous

  • Renforcer l’attractivité des TEC en augmentant les fréquences et en soignant les correspondances.
  • Généraliser les abris aux arrêts de bus.
  • Assurer la mobilité et l’autonomie des aînés ou des personnes les plus isolées ; en fonction des demandes non couvertes, renforcer les services de taxi social à la demande permettant de se rendre à des consultations médicales, ou d’accéder à une gare proche, …
  • Signaler les passages possibles de cavaliers quand ceux-ci sont contraints d’utiliser les routes pour rejoindre les chemins de campagne.

Sensibiliser les acteurs de l’école

  • Organiser des actions de déplacements groupés à pied et à vélo pour desservir les écoles et organiser des lignes de ramassage.
  • Multiplier les formations spécifiques des enfants (brevet du cycliste par exemple).

Faire respecter les décisions prises par les pouvoirs publics

  • Lutter contre l’appropriation de l’espace public par des usagers peu respectueux des décisions prises pour développer des politiques de mobilité efficaces : pistes cyclables, trottoirs, haies.
  • Assurer le respect par des limitations de vitesse et ainsi la sécurité des usagers faibles.